Des délégués à élire dès maintenant !

Partager sur: Partager sur Twitter Partager sur Facebook Partager sur Google+

Rentrée studieuse pour le Synode ! Le règlement promulgué avant la pause estivale invite les secteurs pastoraux et les différentes communautés en Gironde à organiser dès à présent les élections des délégués. Ceux-ci seront réunis lors d’une première Assemblée synodale en novembre.

À quoi vont servir les délégués synodaux ?

P. Samuel Volta, secrétaire général du Synode : Ils sont chargés de représenter leurs communautés lors des assemblées synodales. Ils le feront au nom de la mission qui leur a été confiée lors de leur baptême.

Les équipes synodales et les visitations vont nous permettre de dégager de nombreuses propositions. Elles seront soumises aux délégués qui les amenderont et les discuteront avant de les voter pour les soumettre à l’évêque.

Comment vont ils être désignés ?

Il faut les élire et cela démarre dès à présent ! Ils seront 255 selon le nombre fixé par le règlement du synode. Près de 150 d’entre eux viendront des secteurs pastoraux. Ce sera au responsable de chaque secteur d’organiser l’élection. D’autres délégués viendront des mouvements d’Eglise, des services pastoraux ou seront désignés par l’évêque.

Comment vont se passer les élections dans chaque secteur ?

Les responsables des secteurs pastoraux auront une certaine liberté dans l’organisation du scrutin. Il leur est simplement demandé que les délégués soient élus par une instance “représentative”. Cela peut-être l’assemblée dominicale, un conseil pastoral…

Ce n’est en revanche pas l’habitude en Eglise d’avoir des “primaires”, des “candidatures” ou des “campagnes électorales”... Nous fonctionnons souvent par “appel”. On peut donc imaginer un premier tour qui permette de faire émerger des noms, puis une élection dans cette liste, ou une désignation par une instance donnée et arbitrée par le responsable du secteur pastoral… Ce ne doit pas être un scrutin revendicatif mais un scrutin de communion !

Ces délégués doivent être tous élus avant le 30 octobre 2016, afin de pouvoir ensuite recevoir les documents et informations nécessaires pour participer à la première Assemblée synodale, le 19 novembre.

Au programme de cette première assemblée ?

Le déroulé n’est pas encore fixé, mais on peut déjà se dire que nous aurons le temps de faire corps. Nous prierons et célébrerons, une assemblée synodale étant, je le rappelle, une liturgie !

Nous aurons ensuite une intervention du théologien du synode, le P. Perdrix, pour bien poser ce que représente la démarche d’un synode.

Enfin, le conseil synodal est en train d’élaborer des thèmes de travail qui seront soumis à l’assemblée et proposés ensuite sur le terrain aux équipes synodales. 

 

LES VISITATIONS, MODE D'EMPLOI

Elles doivent avoir lieu dans l’esprit de la visite de Marie à Elisabeth ! Donc sous le signe de l’action de grâce et du Magnificat ! On ne fait pas une visitation pour inspecter son voisin, mais pour manifester notre joie d’être dans un même diocèse et dans une Église bien vivante. Elles devront aussi être portées par un esprit de service. Chaque communauté devra ainsi avoir à coeur d’enrichir l’autre grâce à sa propre expérience.

L’évêque demande à chaque secteur pastoral de rendre visite à une autre communauté. Nous souhaitons éviter la réciprocité de type “jumelage”, ainsi une communauté visitera un secteur pastoral et recevra à son tour un autre secteur… Ceci devrait nous permettre d’enrichir et d’élargir les échanges en mobilisant plus rapidement un grand nombre de communautés.

Quand doivent elles débuter ?

Elles sont à organiser dès maintenant. Il faut choisir et contacter la communauté à visiter, puis fixer une date. Le conseil pastoral doit aussi se demander si la visite doit se faire avec une communauté semblable ou totalement différente… Côté modalités, les visitations pourront être diverses : on peut affréter des cars entiers pour faire bouger toute la communauté, ou bien cela peut concerner quelques personnes désignées, on peut également impliquer les jeunes des aumôneries, etc…

Elles s’étaleront de novembre 2016 à septembre 2017, on voit donc bien qu’il faut s’en saisir dès maintenant pour ne pas être pris de court !

Partager sur: Partager sur Twitter Partager sur Facebook Partager sur Google+